Les directives d’entretien de l’Illinois

La pension alimentaire (entretien) : J’ai entendu parler des directives d’entretien de l’Illinois. Le juge peut-il s’en écarter ?

Pour le meilleur ou pour le pire, l’Illinois a adopté en 2015 des directives en matière d’entretien. Nos lignes directrices en matière d’entretien créent une présomption. Certains ont parlé de la nature des présomptions comme d’un « point de départ ». Il s’agit pourtant d’une simplification excessive. Quoi qu’il en soit, les lignes directrices de l’Illinois en matière de pension alimentaire sont présumées s’appliquer lorsque le revenu brut combiné par an est inférieur à 500 000 dollars. Bien que ces lignes directrices soient une présomption, la loi de l’Illinois concernant les pensions alimentaires tient toujours compte de facteurs tels que la durée du mariage, les différences de revenus, l’âge des parties et divers autres facteurs. Ceux-ci permettent de déterminer le montant de la pension alimentaire qui sera versée et la durée des paiements. Les directives de l’Illinois en matière de pension alimentaire ont considérablement changé en 2019. Il est essentiel que votre avocat comprenne parfaitement les implications des modifications de 2019.

J’ai également entendu parler de la perte de la pension alimentaire en tant que déduction ? Expliquez-moi cela un peu plus ?

En vigueur pour les cas de divorce entrés le 1er janvier 2019 ou après, la pension alimentaire n’est plus déductible. Pour les jugements entrés avant cette date, la pension alimentaire sera toujours une déduction. La loi de l’Illinois concernant les pensions alimentaires a de nouveau changé en 2019. Cela s’explique par le fait que les pourcentages de la pension alimentaire dans les nouveaux divorces ont dû changer en raison des modifications de la loi fiscale.

Qu’est-ce que la pension alimentaire ?

La pension alimentaire (alimony) est un soutien financier ordonné par le tribunal qu’un conjoint verse à l’autre en cas de divorce.

Qu’est-ce que la pension alimentaire permanente ?

Le meilleur terme et celui que cet auteur a introduit dans les modifications des lignes directrices sur la pension alimentaire de 2018 est « pension alimentaire indéfinie ». L’utilisation du terme « entretien permanent » ou « entretien indéfini » signifie simplement qu’il n’y a pas de date fixe pour la fin de l’entretien. J’avais proposé le terme d’entretien « indéfini » car il décrit mieux la loi de l’Illinois. À moins que la pension alimentaire ne soit explicitement convenue comme étant non modifiable au sein de l’accord de règlement matrimonial, elle peut être modifiée sur la base d’un changement substantiel de circonstances.

À moins que les parties n’en conviennent autrement, la pension alimentaire indéfinie prend fin lorsque :

  • L’un ou l’autre des époux décède ;
  • Le conjoint recevant la pension alimentaire se remarie ;
  • Le conjoint recevant la pension alimentaire cohabite sur une  » base conjugale résidente et continue. »

Tous les conjoints ont-ils droit à une pension alimentaire ?

Non. L’attribution d’une pension alimentaire est basée sur les besoins d’un conjoint et la capacité de l’autre conjoint à payer.

Les maris peuvent-ils recevoir une pension alimentaire ?

Bien sûr. La loi sur les pensions alimentaires de l’Illinois ne fait pas de distinction entre les sexes. Bien que dans la plupart des cas, le conjoint à qui l’on accorde une pension alimentaire soit l’épouse, les maris (en nombre croissant) ont obtenu une pension alimentaire. Et avec les directives sur les pensions alimentaires, nous voyons davantage de maris se voir accorder des pensions alimentaires lorsque la disparité des revenus est suffisante.

Quels facteurs le tribunal prend-il en compte pour déterminer si un époux remplit les conditions pour recevoir une pension alimentaire ?

Les facteurs spécifiques comprennent la durée du mariage, les revenus et les biens de chaque partie, l’âge, les problèmes physiques et émotionnels, et le niveau de vie établi pendant le mariage.

Quel est le facteur le plus important pour déterminer si un conjoint a droit à une pension alimentaire ?

Généralement, la durée du mariage. La loi de l’Illinois a une formule pour déterminer le montant de la pension alimentaire, une fois qu’il est déterminé que l’on a droit à une pension alimentaire. Les lignes directrices présumées ne s’appliquent que si le tribunal estime qu’une pension alimentaire est appropriée. De plus, les lignes directrices présumées ne s’appliquent que tant que le revenu brut combiné est inférieur à 500 000 $ et que le payeur n’a « aucune obligation de payer une pension alimentaire pour enfants ou une pension alimentaire, ou les deux, provenant d’une relation antérieure. »

Combien de pension alimentaire sera-t-il accordé ?

Malgré le langage des lignes directrices, le mode de vie économique des parties devrait être la pierre angulaire (surtout dans les mariages de longue durée) pour déterminer le montant de la pension alimentaire accordée. Les lignes directrices sur les pensions alimentaires prévoient que si le tribunal détermine qu’une pension alimentaire est appropriée et que les deux autres facteurs ne s’appliquent pas – le critère du revenu brut combiné et le texte sur les relations antérieures – alors il faut présumer que les lignes directrices sur les pensions alimentaires doivent être suivies. Selon les lignes directrices actuelles, la formule du  » point de départ  » est la suivante :

  • Prendre 33,3 % du revenu net du payeur et soustraire 25 % du revenu net du bénéficiaire.
  • Mais le montant calculé lorsqu’il est ajouté au revenu brut du bénéficiaire ne peut être supérieur à 40 % des revenus nets combinés des parties.

Comment la pension alimentaire pour enfants interagit-elle ?

La loi du 1er janvier 2019 prévoit :  » Si l’application de la ligne directrice en matière d’entretien entraîne une obligation combinée d’entretien et de pension alimentaire pour enfants qui dépasse 50 % du revenu net du payeur, le tribunal peut déterminer un entretien non conforme à la ligne directrice…, une pension alimentaire pour enfants non conforme à la ligne directrice…, ou les deux. « 

Que cela signifie-t-il ?

This is a 50% soft cap in allowing the court not to follow the presumptive guidelines: that is if the combined obligation for alimony and child support is greater than half the payor’s net income.

How long does maintenance continue?

In cases where maintenance is awarded, there are presumptive amounts for the maintenance awards if the above two tests to not apply. The issue is the length of the marriage at the time the case is commenced. Under Illinois law, the length is presumed to be:

Maintenance Guidelines Length of Presumed Maintenance Obligation
Years 1-7 Years 8-14 Years 15-20
Mrg Yrs Years Mn Mrg Yrs Years Mn Mrg Yrs Years Mn
1 0.2 8 2.9 15 9.6
2 0.4 9 3.6 16 10.9
3 0.6 10 4.4 17 12.2
4 0.8 11 5.3 19 14.1
5 1.2 12 6.2 19 15.2
6 1.7 13 7.3 20 20
7 2.2 14 8.4

What happens if a spouse waives maintenance at the time they are divorced?

If a spouse agrees at the time the divorce is finalized to waive maintenance, that waiver is forever binding. The spouse waiving maintenance cannot later come back into court and be awarded maintenance.

What are the income tax consequences of maintenance?

It depends on whether the divorce was entered on or after January 1, 2019. Pour les divorces en cours, le payeur ne bénéficie plus d’un allègement fiscal sur le versement de la pension alimentaire.

La pension alimentaire peut-elle être modifiée (changée) ?

Oui. Il s’agit de savoir s’il y a un changement substantiel des circonstances. Si tel est le cas, la pension alimentaire peut être ajustée à la hausse ou à la baisse, ou totalement résiliée. Dans les cas de cessation de la pension alimentaire, il s’agit notamment de savoir s’il y a  » une cohabitation conjugale résidente et continue  » . Ainsi, à moins que l’accord de règlement matrimonial ne stipule clairement que la convention alimentaire ne peut pas être modifiée, elle est modifiable en cas de changement substantiel des circonstances. Voir la Q&A du cabinet d’avocats Gitlin concernant la modification de la pension alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *